L’HYPNOSE THÉRAPEUTIQUE

 

Milton Erickson (1901–1980), psychiatre, psychologue, psychothérapeute et créateur de l’Hypnose thérapeutique moderne.
Milton Erickson (1901–1980)

L’hypnose thérapeutique est la plus ancienne méthode de soins répertoriée dans le monde à ce jour. On retrouve des traces de cabinets d’hypnose dans l’Egypte ancienne prédynastique, il y a plus de 5 500 ans !

Rien à voir avec l’hypnose de spectacle !
Egalement appelé Hypnose Ericksonienne, du nom de Milton Erickson, le célèbre psychiatre qui l’a remise au goût du jour, l’hypnose thérapeutique n’a absolument rien de commun avec l’hypnose de spectacle (ou « Mesmérisme »)… et encore moins avec l’hypnose de rue, qui sont toutes les deux des hypnoses dites « directives » et axées sur des ruptures de pattern, mais sans aucun travail sérieux à la clé.

Une hypnose très permissive
L’hypnose Ericksonienne est, quant à elle, une hypnose « permissive » qui permet au patient d’aller lui-même, à son rythme, en état d’hypnose, accompagné et guidé par son thérapeute. Cette progressivité dans l’induction et dans les suggestions permet de contourner les résistances naturelles. Dès lors, le subconscient (où se logent les émotions comme les apprentissages) va pouvoir travailler afin de se remettre dans le bon axe et d’évacuer naturellement le « nœud » du problème. Le seul petit effort que devra fournir le patient sera d’accepter de laisser vivre ses émotions. Dans la grande majorité des cas, il suffit de seulement quelques séances pour que le patient évacue totalement et définitivement sa problématique.

Le génie de Milton Erickson
Milton Erickson est généralement reconnu comme étant la personnalité qui a le plus marqué le monde de la Psychothérapie… Au même titre que Sigmund Freud a marqué de son empreinte celui de la Psychanalyse. Considéré par tous les plus éminents spécialistes comme étant le plus grand thérapeute de tout le XXème siècle, Milton Erickson doit cette reconnaissance à sa méthode inédite pour accompagner ses patients en hypnose. Ainsi, le génie de Milton Erickson a été de considérer que chaque être humain possède en lui un réservoir de ressources immenses, stocké dans son subconscient. Tout le travail en hypnose consiste à accéder à ce réservoir pour y trouver toutes les solutions et les remettre à leur juste place. Mais au-delà de la technique, le travail de d’Erickson donne la priorité à l’adaptabilité et à la dimension créative dans chaque accompagnement. Selon lui, tout le monde peut aller en hypnose, le plus important étant de s’avoir s’adapter à la personne, en faisant appel à la créativité. Il a ainsi créé une approche nouvelle et résolument permissive de l’hypnose et a introduit la dimension métaphorique et la valeur de l’apprentissage à travers des suggestions indirectes.

D’un point de vue scientifique…
L’état d’hypnose est généralement défini comme un état modifié de conscience. Contrairement à un préjugé répandu, il s’agit bel et bien d’un état de veille et non d’un état de sommeil (les tracés électro-encéphalographiques le confirment)… et encore moins d’un état de perte totale de conscience ou de contrôle ! Bref, n’en déplaise à certains scénaristes en mal d’inspiration, aucun hypnothérapeute ne pourra vous transformer en « zombie » docile…

Dans cet état de veille, la conscience est donc toujours bien présente… mais elle est « rétrécie » (par focalisation de l’attention) pour laisser plus de place au subconscient pour agir efficacement. Et en faisant appel à des techniques de suggestions, de dissociations, de visualisations et de métaphores, le thérapeute va « reconstruire » et consolider le chemin d’accès aux ressources et au potentiel du patient, afin qu’il trouve lui-même toutes les solutions. Pour ce faire, le thérapeute va stimuler trois aires du cerveau en particulier : – l’amygdale cérébrale (où siègent les émotions), – l’hippocampe (où sont concentrés tous les apprentissages), – l’insula (qui gère les fonctions limbiques ainsi que la dépendance, la conscience de soi ou les expériences interpersonnelles).

Et bien sûr, en sortant d’une séance d’hypnose, le patient se souviendra naturellement de tout ce que le praticien à pu lui suggérer pendant la séance.

Nos coordonnées 

Stéphane Devaux : 0616132708
Vanessa Lacalmontie : 0644662928
.

Notre adresse 

Pôle Santé – Parc 2000
127, rue Maurice Béjart

34080 Montpellier

}

Nos horaires 

– Du lundi au vendredi,
– De 10h00 à 20h00.
Uniquement sur rendez-vous.